retélégraphier

RETÉLÉGRAPHIER

(re-té-lé-gra-fi-é) v. a.
Renvoyer par le télégraphe.
Avec ce premier appareil [le téléphone de Bell] il était impossible de retélégraphier, de la station d'arrivée, les ondes sonores... [, Journal officiel 5 juill. 1877, p. 5040, 3e col.]