retapé, ée

RETAPÉ, ÉE

(re-ta-pé, pée) part. passé de retaper
Cheveux retapés.
Il avait les cheveux nattés avec un chapeau retapé, et surmonté d'un vieux plumet feuille-morte [LESAGE, Est. Gonz. 1]
S. m. Un retapé, une coiffure en cheveux retapés.
Ses cheveux sans frisure sont beaucoup plus jolis à voir que ce retapé serré [GENLIS, Théât. d'éduc. la Lingère, I, 7]
Populairement, un retapé, homme qui, comme un chapeau retapé, veut faire croire à des qualités qu'il n'a pas.