retardation

RETARDATION

(re-tar-da-sion) s. m.
Terme de physique. Ralentissement du mouvement d'un corps.
La retardation du mouvement est ici en ordre inverse de celui de l'accélération [BUFF., Hist. min. Introd. Œuv. t. VI, p. 13]
Les retardations imprimées à la comète ont égalé les accélérations [BAILLY, Hist. Astr. mod. t. III, p. 192]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si la dite retardation [du cal] vient par faute des alimens.... [PARÉ, XIII, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. retardationem, de retardare, retarder.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RETARDATION. Ajoutez :
    Action de remettre à un autre temps (vieilli en ce sens).
    Me convertissant à la miséricorde divine sans retardation ni dilation quelconque [ST FRANÇOIS DE SALES, Introd. à la vie dévote, I, 20]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

retardation

RETARDATION. n. f. T. didactique. Le ralentissement du mouvement d'un corps, lorsque ce ralentissement est l'effet d'une cause particulière. Newton est le premier qui ait donné les lois de la retardation du mouvement des corps dans les fluides.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5