retirement

RETIREMENT

(re-ti-re-man) s. m.
Action de retirer, de reprendre une chose.
Terme de chirurgie. Synonyme peu usité de contracture. Le retirement des muscles de la jambe.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La patience dont j'ay usé, le retirement de mon armée, le commandement que je leur ay fait d'entrer en garnison pour ne troubler l'esperance de paix.... [M. DU BELL., 285]

ÉTYMOLOGIE

  • Retirer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RETIREMENT. Ajoutez :
    Prise de livraison, enlèvement de marchandises par l'acheteur.
    Application de l'art. 1657 du Code civil aux affaires commerciales ; la vente est résolue de plein droit et sans sommation au profit du vendeur, à l'expiration du terme convenu pour le retirement.... que celui-ci [l'acheteur] n'ayant eu aucun retirement à en faire [de la marchandise] au domicile même du vendeur [, Gaz. des Trib. 20 mai 1875, p. 484, 1re col.]
    Action de se retirer, de s'isoler.
    Je vous donne une heure aujourd'hui au parloir de Sainte-Madeleine, où je vous ferai des reproches de votre retirement [, la Mère Agnès à M. Lemaître, dans SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. II, p. 305, 3e éd.]

retirement

RETIREMENT. s. m. Contraction, raccourcissement. Il n'est usité qu'en termes de Chirurgie, et dans ces phrases, Le retirement des nerfs, des muscles; un retirement de nerfs, de muscles.

retirement

Retirement, Retractio.

Retirement et recelement, Receptio.

Retirement de l'autruy à soy, Detractio alieni.

¶ Retirement et retraction de nerfs, Contractio neruorum.