retondeur

RETONDEUR

(re-ton-deur) s. m.
Ouvrier qui retond.
Nom donné sous Charles VII à des bandes de soldats qui, chargées de purger le pays de brigands, retondaient, comme dit Ol. de la Marche (Mém. liv. I, p. 152), et happaient tout ce que les premiers avaient failli de happer.