retondre

RETONDRE

(re-ton-dr') v. a.Il se conjugue comme tondre.
Tondre de nouveau. Le poil de ce drap est encore trop long, il faut le retondre.
Terme d'architecture. Retrancher les ornements de mauvais goût. Retrancher, recouper des ornements pour rendre les arêtes plus vives. Parfaire la surface d'un édifice, repasser sur le travail avec des fers dits à retondre, abattre ou retrancher les saillies. Couper le parement d'une pierre pour le dresser ou pour faire disparaître une épaufrure.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Je retondray le superflu [CHASTEL., Éloge de Charles le Hardi.]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et tondre ; provenç. retondre.