retracé, ée

RETRACÉ, ÉE

(re-tra-sé, sée) part. passé de retracer
Dont on renouvelle la mémoire.
Sion.... Puissé-je demeurer sans voix, Si dans mes chants ta douleur retracée Jusqu'au dernier soupir n'occupe ma pensée ! [RAC., Esth. II, 2]
Retracerai-je le tableau de la Saint-Barthélemy, si souvent retracé ? [VOLT., Pol. et lég. Comm. Esp. des lois, Nat. franç.]
Et dans ses souvenirs le présent retracé Lui montrant l'avenir écrit dans le passé [DELILLE, Trois règn. V]