retrempé, ée

RETREMPÉ, ÉE

(re-tran-pé, pée) part. passé de retremper
Le vers de Virgile cent fois retrempé au feu des Muses [CHATEAUBR., Génie, II, I, 2]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877