revoler

(Mot repris de revolée)

1. revoler

v.i.
1. Voler de nouveau, ou revenir en volant : Un oiseau qui revole à son nid.
2. Piloter de nouveau un avion après une période d'arrêt.

2. revoler

v.t.
Dérober de nouveau : Il a revolé la voiture des voisins.

revoler


Participe passé: revolé
Gérondif: revolant

Indicatif présent
je revole
tu revoles
il/elle revole
nous revolons
vous revolez
ils/elles revolent
Passé simple
je revolai
tu revolas
il/elle revola
nous revolâmes
vous revolâtes
ils/elles revolèrent
Imparfait
je revolais
tu revolais
il/elle revolait
nous revolions
vous revoliez
ils/elles revolaient
Futur
je revolerai
tu revoleras
il/elle revolera
nous revolerons
vous revolerez
ils/elles revoleront
Conditionnel présent
je revolerais
tu revolerais
il/elle revolerait
nous revolerions
vous revoleriez
ils/elles revoleraient
Subjonctif imparfait
je revolasse
tu revolasses
il/elle revolât
nous revolassions
vous revolassiez
ils/elles revolassent
Subjonctif présent
je revole
tu revoles
il/elle revole
nous revolions
vous revoliez
ils/elles revolent
Impératif
revole (tu)
revolons (nous)
revolez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais revolé
tu avais revolé
il/elle avait revolé
nous avions revolé
vous aviez revolé
ils/elles avaient revolé
Futur antérieur
j'aurai revolé
tu auras revolé
il/elle aura revolé
nous aurons revolé
vous aurez revolé
ils/elles auront revolé
Passé composé
j'ai revolé
tu as revolé
il/elle a revolé
nous avons revolé
vous avez revolé
ils/elles ont revolé
Conditionnel passé
j'aurais revolé
tu aurais revolé
il/elle aurait revolé
nous aurions revolé
vous auriez revolé
ils/elles auraient revolé
Passé antérieur
j'eus revolé
tu eus revolé
il/elle eut revolé
nous eûmes revolé
vous eûtes revolé
ils/elles eurent revolé
Subjonctif passé
j'aie revolé
tu aies revolé
il/elle ait revolé
nous ayons revolé
vous ayez revolé
ils/elles aient revolé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse revolé
tu eusses revolé
il/elle eût revolé
nous eussions revolé
vous eussiez revolé
ils/elles eussent revolé

REVOLER

(re-vo-lé) v. n.
Voler de nouveau, retourner quelque part en volant.
Le corbeau donc vole et revole [LA FONT., Fabl. XII, 15]
Mais la nuit aussitôt de ses ailes affreuses Couvre des Bourguignons les campagnes vineuses, Revole vers Paris.... [BOILEAU, Lutr. III]
Si on l'arrachait [l'alouette] de dessus ses petits, elle revolait à eux dès qu'elle était libre, sans jamais songer à prendre sa volée, comme elle l'aurait pu cent fois [BUFF., Ois. t. IX, p. 13]
Les dieux qu'au bel âge on adore Voudraient-ils revoler vers moi ? [BÉRANG., Lampe.]
Fig.
Je sais.... Que je verrai mon âme, en secret déchirée, Revoler vers le bien dont elle est séparée [RAC., Mithr. II, 6]
Par extension, revenir avec rapidité d'un lieu à l'autre.
Notre flotte est toute revenue paisiblement par Belle-Ile, et M. de Seignelai revole à Versailles [SÉV., 7 sept. 1689]
Va rassembler mes chefs, et revole en ces lieux [VOLT., Fanat. V, 1]
Fig.
Sion ! quitte ce deuil ; vois tes enfants rebelles Dans ces temps de pardon revoler dans tes bras [GILB., Jubilé.]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Archaïquement. S'en revoler, s'en retourner par le vol.
À l'ouïr parler, s'il ne retenait la religion ici-bas, elle s'en seroit revolée au ciel [BALZ., le Prince, chap. 20]

REMARQUE

  • Revoler n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1835.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En la mort.... l'ame demeure entiere, Franche et libre du corps, et s'en revolle aux cieux [DESPORTES, Amours d'Hippolyte, LXXXVIII, Stances.]
    Et tous les jours passez les plus noirs de ma vie, Comme oiseaux de la nuit, devant moi revoloient [ID., Élégies, II, 5]
    Puis en tirant et sautelant, de là Ce faux garçon [l'Amour] dans le ciel revola [RONS., 615]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et voler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • REVOLER. - Ajoutez : XVe s.
    Ne cure n'ot [le corbeau] de revoler, Pour notifier dedans l'arche Comment la terre se descarche [décharge] [E. DESCH., Poés. mss. f° 481, 2e col.]

revoler

REVOLER. v. intr. Voler de nouveau. Je l'ai vu voler et revoler de ce côté.

Il signifie aussi Retourner quelque part en volant. Cet oiseau revole vers son nid.

Il s'emploie encore au figuré et signifie Retourner avec rapidité. Mes affaires terminées, je revolerai vers vous. Ils revolèrent au combat.

revoler

Revoler, Reuolare, voyez Voler.

revoler


REVOLER, v. n. [1re e muet, 3e é fer.] Voler une autre fois, ou, plusieurs fois.
   Mon coeur vers ces climats revolera sans cesse.
       Didon.
"Nous nous séparâmes; mais nos coeurs et nos esprits revolent sans cesse l'un vers l'autre. Le Franc, trad. de Rutilius. "Le Prince (de Condé) revole à l'armée, et joint à la gloire de comander encore Turenne, celle de réparer sa défaite (à Mariendal) VOLT.