rhabillement

RHABILLEMENT

(ra-bi-lle-man, ll mouillées) s. m.
Raccommodage.
Un semoir coûte, et il en coûte encore pour le rhabillement, quand il est détraqué [VOLT., Dict. phil. Agriculture.]
Fig. Raccommodement.
M. de la Rochefoucauld faisait tous les matins une brouillerie, et tous les soirs il travaillait à un rhabillement [RETZ, III, 266]