rhamnès

RHAMNÈS

(ra-mnès') s. m.
Mot arabe désignant un valet de ferme indigène ou, plus généralement, un ouvrier des champs, un journalier au service d'un colon européen ou d'un chef arabe, en Algérie.
Fathma, qui avait longtemps travaillé chez Jourdan, accourut à son aide ; Amen Sabri, son rhamnès, avait vu Lounès ben Mansour tirer sur son maître [, Gaz. des Trib. 28 avril 1872, p. 424, 1re col.]
On écrit aussi khamnès à cause de la prononciation fortement gutturale de la première syllabe.