rhombe

(Mot repris de rhombes)

rhombe

n.m. [ du gr. rhombos, losange ]
1. Vx Losange.
2. Instrument de musique rituel d'Océanie, d'Amérique du Sud et d'Afrique noire, que le joueur fait tournoyer au-dessus de sa tête.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RHOMBE

(ron-b') s. m.
Terme de géométrie. Quadrilatère, dont les côtés sont tous égaux sans que les angles soient droits ; le rhombe diffère du carré en ce que celui-ci a les angles droits.
Il n'est point nécessaire de penser que toutes les figures de quatre côtés se peuvent inscrire dans le cercle, mais que, supposant que j'aie cette pensée, je suis contraint d'avouer que le rhombe y peut être inscrit, puisque c'est une figure de quatre côtés ; et ainsi je serai contraint d'avouer une chose fausse [DESC., Médit. V, 5]
Le feldspath est presque toujours cristallisé en rhombes, et composé de lames brillantes appliquées les unes sur les autres [BUFF., Min. t. I, p. 96]
Adjectivement. Minéral à bases rhombes.
Terme d'histoire naturelle.
Nom d'un genre de poissons acanthoptérygiens, dans lequel on distingue le rhombe alépidote, habitant les mers voisines de la Caroline, et qui est le chétodon nu de certains auteurs [LEGOARANT, ]
Nom d'un genre de poissons malacoptérygiens subbrachiens formé aux dépens de l'ancien genre pleuronecte rhombe, appelé vulgairement barbue.
On y distingue encore le rhombe podas, qui était le pleuronecte podas, le rhombe ponctué dit targeur et qui était le pleuronecte ponctué ; le rhombe maxime de Cuvier, communément dit turbot, faisan et faisan d'eau ; le rhombe panthérin de Ruppel, qui, suivant le même auteur, est appelé vulgairement arid [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Afin de l'entre-croiser à la maniere de plombs des vitres, et de causer en cest endroit des quarrés vuides en rhombe ou lozange [O. DE SERRES, 744]
    Rhombe girante [toupie] [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. rhombus, du grec, que les étymologistes rattachent au latin orbis, globe.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rhombe

RHOMBE. n. m. T. de Géométrie. Parallélogramme dont les côtés sont égaux. On l'appelle plus communément Losange.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

rhombe

rhombus