rhopalique

RHOPALIQUE

(ro-pa-li-k') adj.
Vers rhopalique, vers grec ou latin, formé d'une suite de mots dont chacun a une syllabe de plus que le précédent : le premier est toujours un monosyllabe. Période rhopalique, celle où les incises des membres de la période deviennent de plus en plus longues, ou de plus en plus courtes, comme fait une massue.
En voici une où le second membre est divisé en trois incises croissantes : Il a été affermi dans son pouvoir par une force étrangère et qui n'était pas de lui ; - par une force qui appuie la faiblesse [qui arrête les chutes de ceux qui se précipitent], - qui n'a que faire des bonnes maximes pour conduire les bons succès [BALZAC, dans JULLIEN]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, massue, parce que la massue grossit depuis le petit bout jusqu'au bout opposé.