rioter

(Mot repris de riotai)

RIOTER

(ri-o-té) v. n.
Rire un peu, rire dédaigneusement.
Le musicien riotant : Ah ! monsieur a tout l'air d'un chantre de lutrin [HAUTEROCHE, Crispin musicien, II, 10]
Saint-Simon a dit riocher : Saumery ne parlait plus qu'à l'oreille, ou sa main devant sa bouche, souvent riochant, et s'enfuyant toujours des rieurs qu'il ramassait mystérieusement, 230, 80. En Normandie on dit riocher, et non rioter. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de rire.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rioter

RIOTER. v. intr. Rire à demi. Elle ne fait que rioter. Il est vieux.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

rioter

Rioter, Rixari.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

rioter


RIOTER, v. n. Diminutif. Rire tout doucement. St. famil. 

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788