riotte

(Mot repris de riottes)
Recherches associées à riottes: spélonque

RIOTTE

(ri-o-t') s. f.
Terme vieilli. Querelle, dispute.
Il est surprenant de voir qu'ayant de l'agrément l'un pour l'autre, et un bon fond, il arrive de temps en temps des riottes entre nous deux [BUSSY, Lett. à Mme de Sévigné, 21 avr. 1670]
Riottes entre amants sont jeux pour la plupart [LA FONT., l'Eunuque, V, 2]
Rien n'avait pu diviser la maison d'Autriche depuis Charles-Quint, quoique si souvent pleine de riottes domestiques [SAINT-SIMON, 82, 70]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il i a vie trop grevaine, Pleine de travail et de peine, Et de contens et de riotes Par les orguelz des fames sotes [, la Rose, 8609]
  • XVIe s.
    Il y a naturellement de la brigue et riotte entre les femmes et nous [MONT., III, 325]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. riota ; ital. riotta ; angl. riot ; d'origine inconnue. Il était aussi masculin, riot.

riotte

RIOTTE. n. f. Petite querelle. Il n'y a pas d'amis entre lesquels il ne survienne quelque riotte. Il est vieux.