riposte

riposte

n.f. [ de l'it. risposta, réponse ]
1. Réponse vive et immédiate à une attaque verbale : Sa riposte nous a interloqués repartie, réplique
2. Action qui répond sur-le-champ à une attaque : La riposte d'un pays à un acte terroriste contre-attaque, représailles
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RIPOSTE

(ri-po-st') s. f.
Réponse vive et prompte pour repousser quelque raillerie ou quelque attaque.
Hé bien, ne suis-je pas habile à la riposte ? [CYR. DE BERG., Pédant joué, V, 5]
Il est homme qui a toujours la riposte en main [MOL., Bourg. gent. IV, 1]
Lorsqu'ils ont délibéré s'ils joueraient le Portrait du peintre, sur la crainte d'une riposte, quelques-uns d'entre eux n'ont-ils pas répondu.... [ID., Impromptu, 3]
Je vous prie de recommander à mon neveu de faire un bon procès-verbal, si faire se peut [dans l'affaire du libelle la Voltairomanie].... cela tient le crime en respect, prévient la riposte et finit tout [VOLT., Lett. d'Argental, 25 janv. 1739]
Par analogie et passage à un sens physique. Ce qui se fait sur-le-champ pour repousser quelque injure.
Coups de fouet de son cocher [de Vardes], et riposte de celui de mon père [SAINT-SIMON, 10, 120]
Terme d'escrime. Botte portée en parant.
Terme de manége. Action du cheval, qui rue quand il sent l'éperon, quand on le châtie.
Terme de jeux. Se dit au trédille, quand l'hombre fait la bête et que l'un des deux autres joueurs ne gagne pas codille.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. risposta, de rispondere (voy. RÉPONDRE), qui a donné rispote (comme écrît Richelet), prononcé risposte.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

riposte

RIPOSTE. n. f. Réponse vive faite sur-le- champ, repartie prompte à quelque raillerie. Avoir la riposte prête, la riposte en main. Être prompt, être vif à la riposte. Gare à la riposte!

Il se dit, figurément, de Ce qui se fait sur- le-champ en réponse à une injure, à un coup, à un acte quelconque. Il lui donna un démenti; la riposte fut un soufflet.

Il désigne, en termes d'Escrime, une Botte que l'on porte après avoir paré.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

riposte


RIPOSTE, s. f. RIPOSTER, v. n. [3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Dans le comencement de ce siècle, on écrivait encôre risposte, risposter. L'Académie disait alors, que quelques-uns écrivaient riposte, riposter avec une seule s, et La Touche prévoyait que cette prononciation l'emporterait; ce qui est arrivé. Réponse vive faite sur le champ. Répondre, repartir vivement. "Il a la riposte prête, la riposte en main. Il lui fit une riposte fâcheuse. "Il est prompt, ou vif à la riposte. "Il riposta fort à propôs. = V. act.. "Si vous le fâchez, il vous ripostera quelque chôse de désagréable. = Par extension, ils se disent de l'action de repousser une injure. "On lui dona un démenti; la riposte fut d'un souflet, ou un souflet; il riposta par un souflet, ou d'un coup d'épée au travers du corps. Ils ne sont que du style fam. = Riposter, en termes d'escrime, c'est parer et porter la botte du même moûvement.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

riposte

nom féminin riposte
1.  Réponse à une attaque verbale.
2.  Réponse à une agression.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

riposte

מענה לשון (ז), תגובה (נ)retort, comebackrimbeccata, rispostaAntwortreactieотговорodpověďsvar응답svar (ʀipɔst)
nom féminin
réaction à qqch
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

riposte

[ʀipɔst] nf (= réponse) → response
la riposte ne s'est pas fait attendre → the response was swift
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005