ripuaire

(Mot repris de ripuaires)

RIPUAIRE

(ri-pu-ê-r') adj.
Il se dit des anciens peuples germaniques fixés sur les bords du Rhin et de la Meuse. Les Francs ripuaires, ou, substantivement, les Ripuaires.
La tribu des Francs ripuaires s'étant joints, sous Clovis, à celle des Francs saliens [MONTESQ., Esp. XXVIII, 1]
La loi ripuaire, la loi qui régissait ces peuples.
La loi des Francs ripuaires se contentait des preuves négatives [MONTESQ., Esp. XXVIII, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. ripuarii, de ripa, rive, et, particulièrement, la rive du Rhin, où ces peuplades habitaient. L'u provient peut-être de l'influence du changement de p en v qui a fait de ripa, rive.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RIPUAIRE. Ajoutez :
    Qui a rapport aux rives ; c'est un emploi moderne de ce mot.
    La formation des bancs ripuaires, l'effet pernicieux des marées, la marche et l'accumulation des galets à l'embouchure du fleuve [, Journ. offic. 18 janvier 1876, p. 5276, 1re col.]

ripuaire

RIPUAIRE. adj. des deux genres Il se disait Des anciens peuples des bords du Rhin et de la Meuse, et il se dit encore Du code de leurs lois. Les Francs ripuaires, ou substantivement, Les Ripuaires. La loi ripuaire.

Traductions

ripuaire

Ripuarian