robinet

Recherches associées à robinet: lavabo

robinet

n.m. [ de Robin, surnom donné au mouton au Moyen Âge ]
1. Appareil servant à interrompre ou à rétablir la circulation d'un fluide dans une canalisation ; clé commandant cet appareil : Tu as mal fermé le robinet de l'évier. Le robinet du gaz.
2. Fam. Source qui peut fournir qqch en abondance : Cette chaîne de télévision est un robinet à séries.

ROBINET

(ro-bi-nè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas) s. m.
Pièce d'un tuyau de fontaine qui sert à retenir et à faire couler l'eau à volonté.
Comme si, en ouvrant le robinet d'une fontaine, nous pensions former l'eau qui en coule [VOLT., Princ. d'act. 9]
Fig. et familièrement.
Celle [la fontaine de larmes] de Mme de Savoie doit ouvrir tous ses robinets ; n'êtes-vous pas bien étonnée de cette mort du duc de Savoie... ? [SÉV., 19 juin 1675]
Robinet de deux pouces, de trois pouces d'eau, robinet par où passent deux pouces, trois pouces d'eau. Robinet de demi-pied, robinet par où passe un demi-pied d'eau. Robinet à deux eaux, celui dont la clef est percée de manière à correspondre à volonté à deux tuyaux différents. Robinet flotteur, celui qui s'ouvre ou se ferme selon l'élévation de l'eau. Fig. Fermer le robinet, cesser de donner, de fournir de l'argent.
St-Amand [beau-père du jeune de Grignan] s'en trouva si offensé [du mot de Mme de Grignan, qu'il fumait les terres], qu'il ferma le robinet [SAINT-SIMON, 140, 45]
Fig. Tenir le robinet, user d'une chose à sa volonté.
Fénelon avait un esprit facile, ingénieux, fleuri, agréable, dont il tenait pour ainsi dire le robinet [SAINT-SIMON, 302, 177]
Fig. Un robinet d'eau tiède, un homme qui parle longuement et ne dit que des choses communes.
Tout tuyau qui sert à donner et à retenir la liqueur contenue dans un vase. Le robinet d'un tonneau, d'une cuve, d'une fontaine de cuisine. Fig.
Il [Maupertuis] a ouvert le robinet du mauvais tonneau quand il s'est trouvé auprès de Jupiter [le roi de Prusse] [VOLT., Lett. König, juin 1753]
Les deux tonneaux de Jupiter [du bien et du mal] ont toujours leur robinet ouvert [ID., Lett. d'Argenson, 8 janv. 1741]
Le robinet d'une machine pneumatique, ce qui sert à retenir l'air dans cette machine, et à l'en faire sortir.
Se dit quelquefois pour la clef du robinet. Tourner le robinet. Lâcher le robinet. Fig. et familièrement. Quand une fois le robinet est lâché, il a de la peine à finir, se dit d'un grand parleur qui ne sait pas s'arrêter. Fig.
Le robinet [des grâces] était tourné : Heudicourt obtint pour son fils la survivance de sa charge de grand louvetier [SAINT-SIMON, 454, 138]
Nom vulgaire du lychnis dioica.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et par special ....decouroit vin en aucuns carrefours abondamment en robinets [MONSTREL., I, 241]
  • XVIe s.
    ....comment y mettre l'espine ou quille, en France appellée focet, la canelle, fontaine, boëte ou robinet, ni de quelle matiere soit-elle, de leton ou de bois [O. DE SERRES, 832]

ÉTYMOLOGIE

  • On pense que, Robin étant un sobriquet du mouton, les robinets furent ainsi nommés parce qu'ils étaient en forme de tête de robin, de mouton.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ROBINET. - ÉTYM. Ajoutez : La dérivation par Robin n'est pas tellement sûre qu'il faille négliger de rapprocher robinet de robine ou roubine, qui signifie un canal de communication, d'écoulement. On ignore d'où vient robine ; mais les deux mots robinet et robine semblent alliés de près.

robinet

ROBINET. n. m. Pièce ajustée à l'issue d'un tuyau, d'un réservoir, etc., qui sert à retenir le liquide ou le gaz et à le faire sortir quand on veut. Robinet de cuivre. Gros robinet. Robinet à col de cygne. La botte d'un robinet. La clef d'un robinet. Ouvrir le robinet. Fermer le robinet. Le robinet d'un tonneau, d'une fontaine de cuisine, d'une cuve. Robinet d'eau chaude, d'eau froide. Le robinet du gaz.

Robinet à deux eaux, à trois eaux, Robinet dont la clef est percée de manière à correspondre à deux, à trois tuyaux différents, que l'on ouvre à volonté.

Le robinet d'une machine pneumatique, Ce qui sert à empêcher l'air d'entrer dans cette machine quand le vide est fait.

Fig. et fam., C'est un robinet d'eau tiède se dit d'un Homme qui parle longuement et ne dit que des choses communes, d'un écrivain qui produit avec une facilité abondante et fâcheuse des ouvrages médiocres.

ROBINET se dit aussi simplement de la Clef du robinet. Tourner le robinet. Lâcher le robinet.

Fig. et fam., Quand une fois le robinet est lâché, il a de la peine à finir se dit d'un Parleur intarissable et qui ne sait pas s'arrêter.

robinet


ROBINET, s. m. [Robinè, 3e è moy.] Pièce du tuyau d'une fontaine, qui sert à doner de l'eau, ou à la retenir, suivant qu'on la tourne à droite ou à gauche. = Quelquefois on apèle robinet la seule clef de ce tuyau, et c'est surtout à cette clef que la définition convient. "Ouvrir, fermer le robinet: la clef du robinet. On dit, proverbialement, d'un grand parleur: "Quand une fois le robinet est lâché, il a de la peine à finir.
   REM. Robin étant le nom ordinaire des moutons, il y a, comme M. le Duchat l'a remarqué, grande aparence que les robinets des fontaines ont été ainsi només, parce qu'ils étaient et sont encore faits la plupart en tête de mouton. La Monn.

Traductions

robinet

Hahn, Wasserhahn, Kran, Zapfenfaucet, tap, spigot, stopcockkraan, tap, tapkraanברז (ז), בֶּרֶזaixetahanekranogrifo, espita, grifónhana, tappi, naputuskerankranirubinetto, cannellatorneira, bicamáy nước, vòiβρύσηحَنَفِيَّةkohoutekslavina軽くたたくこと가볍게 두드리기tappekrankurekстукkranก๊อกhafif vuruş龙头 (ʀɔbinɛ)
nom masculin
dispositif qui permet l'arrivée d'eau fermer le robinet

robinet

[ʀɔbinɛ] nmtap, faucet (USA)
robinet du gaz → gas tap
robinet mélangeur → mixer tap