rocaille

Recherches associées à rocaille: plante de rocaille

rocaille

n.f. [ de roc ]
1. Amas de petites pierres sur le sol ; terrain rempli de cailloux : Les mouflons courent dans la rocaille pierraille
2. Ouvrage ornemental imitant les rochers et les pierres naturelles.
adj. inv.
Se dit d'un style ornemental évoquant des coquillages, des végétaux, en vogue sous Louis XV.

ROCAILLE

(ro-kâ-ll', ll mouillées, et non rokâ-ye) s. f.
Amas de petites pierres.
Et que le poisson étourdi S'allait cachant dans les rocailles [SCARR., Virg. I]
Ouvrage fait avec des coquillages et des cailloux incrustés dans des pierres brutes.
Six masques de rocaille, à grotesque figure, Songes de l'art, démons bizarrement forgés.... [LA FONT., Psyché, I, p. 17]
Vous m'avez ci-devant envoyé des rocailles et coquilles pour les grottes de Versailles [, Lett. etc. de Colbert, V, 334]
Un avant-corps de logis bâti de rocailles et de coquillages, et tout couvert de gazon [LESAGE, Gil Blas, IV, 9]
Il y a, dans l'Isola Bella, des grottes en rocailles d'une grandeur et d'une fraîcheur précieuse dans la saison où l'on vient visiter ces jardins [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. VI, p. 345 dans POUGENS]
Ah ! ah ! dit-il d'un ton moqueur, une rocaille et des treillages ; je m'y attendais [GENLIS, Vœux téméraires, t. I, p. 28, dans POUGENS]
C'est Böttger et la manufacture de Meissen, qui ont créé le goût de la rocaille et le style du dix-huitième siècle, que l'on appelle à tort le style de Louis XV [DEMMIN, Guide de l'amat. des faïenc. et porcel. p. 426]
Adjectivement. Genre rocaille.
Francfort et Mayence sont deux cités gothiques déjà plongées dans la renaissance, et même, par beaucoup de côtés, dans le style rocaille et chinois [V. HUGO, le Rhin, Lett. XXIII]
Synonyme de fondant pour l'émail.
Nom donné, en Normandie, aux homards, langoustes et tourteaux, ainsi dits parce qu'on les prend dans les roches. Vendre de la rocaille.

ÉTYMOLOGIE

  • Roc 1, et la finale aille.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ROCAILLE. Ajoutez :
    Les grains percés, appelés dans le commerce rocailles, rassades, grains à canon et charlottes, servent à faire des colliers, des chapelets et des ouvrages de broderie ou de tricot, [, Douanes, Tarif de 1877, note 496]

rocaille

ROCAILLE. n. f. Décoration, ouvrage fait avec des coquillages et des pierres irrégulières et brutes ou des cailloux incrustés. Des grottes de rocaille. Une voûte de rocaille.

Il se dit aussi d'un Genre de décoration en usage au XVIIIe siècle dans l'architecture et le mobilier, et interprétant des motifs tirés de certaines formes de la nature. Une pendule, des vases de rocaille. Par apposition, Le genre, le style rocaille.

Synonymes et Contraires

rocaille

nom féminin rocaille
Amas de pierres sur le sol.
pierraille -familier: caillasse.
Traductions

rocaille

rockery, rock-gardenrotstuin, grotwerk, rocaille [bouwkunde], rotspuinpietrame (ʀɔkɑj)
nom féminin
1. terrain où il y a des pierres une rocaille sans fleurs
2. mélange de pierres et de plantes dans un jardin une fontaine en rocaille

rocaille

[ʀɔkɑj]
nf
(= pierres) → loose stones pl
(= terrain) → rocky ground, stony ground
(= jardin) → rockery
adj (ART) [style] → rocaille