rocou

ROCOU

(ro-kou) s. m.
Pâte sèche et dure, brunâtre à l'extérieur et rouge au dedans, en mottes d'un kilogramme environ, enveloppées de feuilles de roseau ; elle est préparée par fermentation avec les semences du bixa orellana en Amérique ; cette matière colorante est employée pour teindre en jaune ou en jaune orangé la soie et quelques produits. On dit aussi roucou. On a dit rocourt, raucourt et même rancourt.
La couleur du rocourt étant plus chère et n'étant si belle ni si assurée que celle qu'on peut faire avec la bourre.... parce que c'est une drogue étrangère [, Instruct. génér. pour la teinture, 18 mars 1671, art. 142]
Il se dit aussi quelquefois pour rocouyer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ROCOU. Ajoutez : - ÉTYM. Portug. rucu ; du galibi rucu, qui paraît avoir le sens général de rouge (ROULIN). Les Galibis se frottaient le corps de cette teinture.

rocou

ROCOU. n. m. Matière tinctoriale d'un rouge orange qu'on extrait de la pulpe qui enveloppe les graines du rocouyer. Pâte de rocou. Teinture de rocou.

Il désigne quelquefois le Rocouyer même.

Traductions

rocou

Annatto, Bixa, Orleansbaum, Orleanstrauch

rocou

bikso

rocou

anatto, annotto, orleaan, rocou