rodomontade

rodomontade

n.f. [ de Rodomont, nom d'un roi d'Alger, brave mais altier et insolent, personnage du Roland furieux de l'Arioste ]
Litt. Fanfaronnade, forfanterie, vantardise : Malgré les rodomontades du maire, aucune action n'a été entreprise.

RODOMONTADE

(ro-do-mon-ta-d') s. f.
Parole, langage de rodomont.
Entre toutes ces rodomontades et autres que chacun inventait pour plaire à cet homme [Xerxès marchant contre la Grèce] [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 31]
Elle [une favorite] répondit avec une fierté digne de sa nation [espagnole] et du pays d'où nous sont venues les rodomontades.... [BALZ., De la cour, 7e disc.]
Il faut l'avouer, la philosophie est bien fanfaronne ; ses armes sont plus dures et plus luisantes qu'elles ne sont fortes ; tous ces grands mots de Sénèque ne sont que des rodomontades d'un Espagnol qui était longtemps avant Rodomont [COSTAR, t. I, Lett. 84, dans RICHELET]
Le roi [Louis XI], qui n'employait jamais de rodomontades, et qui les craignait encore moins [DUCLOS, Œuv. t. III, p. 46]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Rodemontade [COTGRAVE, ]
    Rotomontade [MONET, Dict.]
    J'accuse, aux querelles, ceulx qui bravent et se mutinent sans partie ; il faut garder ces rodomontades où elles portent [MONT., III, 146]
    Les rodomontades espaignolles, certes elles surpassent toutes les autres, de quelque nation que ce soit ; d'autant qu'il faut confesser la nation espaignolle.... fort prompte d'esprit et de belles paroles prononcées à l'improviste [BRANT., Discours d'aucunes rodomontades.]

ÉTYMOLOGIE

  • Rodomont.

rodomontade

RODOMONTADE. n. f. Attitude, langage d'un rodomont. Rodomontade ridicule. Il se trompe s'il croit en imposer par ses rodomontades.
Synonymes et Contraires

rodomontade

nom féminin rodomontade
Littéraire. Action de vantard.
bluff, bravade, cabotinage, fanfaronnade, ostentation, vantardise -littéraire: crânerie, forfanterie, gasconnade, hâblerie -vieux: fanfaronnerie.