rodomontade

rodomontade

n.f. [ de Rodomont, nom d'un roi d'Alger, brave mais altier et insolent, personnage du Roland furieux de l'Arioste ]
Litt. Fanfaronnade, forfanterie, vantardise : Malgré les rodomontades du maire, aucune action n'a été entreprise.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RODOMONTADE

(ro-do-mon-ta-d') s. f.
Parole, langage de rodomont.
Entre toutes ces rodomontades et autres que chacun inventait pour plaire à cet homme [Xerxès marchant contre la Grèce] [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 31]
Elle [une favorite] répondit avec une fierté digne de sa nation [espagnole] et du pays d'où nous sont venues les rodomontades.... [BALZ., De la cour, 7e disc.]
Il faut l'avouer, la philosophie est bien fanfaronne ; ses armes sont plus dures et plus luisantes qu'elles ne sont fortes ; tous ces grands mots de Sénèque ne sont que des rodomontades d'un Espagnol qui était longtemps avant Rodomont [COSTAR, t. I, Lett. 84, dans RICHELET]
Le roi [Louis XI], qui n'employait jamais de rodomontades, et qui les craignait encore moins [DUCLOS, Œuv. t. III, p. 46]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Rodemontade [COTGRAVE, ]
    Rotomontade [MONET, Dict.]
    J'accuse, aux querelles, ceulx qui bravent et se mutinent sans partie ; il faut garder ces rodomontades où elles portent [MONT., III, 146]
    Les rodomontades espaignolles, certes elles surpassent toutes les autres, de quelque nation que ce soit ; d'autant qu'il faut confesser la nation espaignolle.... fort prompte d'esprit et de belles paroles prononcées à l'improviste [BRANT., Discours d'aucunes rodomontades.]

ÉTYMOLOGIE

  • Rodomont.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rodomontade

RODOMONTADE. n. f. Attitude, langage d'un rodomont. Rodomontade ridicule. Il se trompe s'il croit en imposer par ses rodomontades.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

rodomontade

nom féminin rodomontade
Littéraire. Action de vantard.
bluff, bravade, cabotinage, fanfaronnade, ostentation, vantardise -littéraire: crânerie, forfanterie, gasconnade, hâblerie -vieux: fanfaronnerie.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004