ronflant, ante

RONFLANT, ANTE

(ron-flan, flan-t') adj.
Qui fait un bruit comparé, pour la force, au ronflement. Un instrument ronflant. Une voix ronflante.
La plus grosse contre-basse rend un son moins ronflant sous l'archet [BUFF., Ois. t. XIV, p. 154]
Terme de médecine. Râle ronflant, râle bronchique, caractérisé par un bruit musical grave, ressemblant au ronflement d'un homme endormi, ou plutôt au son que rend une corde de basse sous l'archet qui la frotte.
Par extension, qui emplit l'oreille, en parlant de mots, de phrases. Un style ronflant.
Des phrases emphatiques et ronflantes, laborieusement et péniblement construites [GENLIS, Mères riv. t. II, p. 161, dans POUGENS]
Les yeux en l'air le bonhomme Hésiode Cherchait jadis des dieux à noms ronflants [BÉRANG., le Vin de Chypre.]
Fig. Promesses ronflantes, grandes et vaines promesses.