rossignol

(Mot repris de rossignols)

rossignol

n.m. [ lat. luscinia ]
1. Oiseau passereau au plumage brun, renommé pour son chant crépusculaire.
2. Fam. Instrument servant à crocheter les serrures.
3. Fam. Marchandise défraîchie ; objet démodé, sans valeur.

ROSSIGNOL

(ro-si-gnol) s. m.
Petit oiseau à bec fin et à plumage grisâtre, dont le chant est fort agréable, dit aussi rossignol franc et petit rossignol, qui est la luscinia philomela, insectivores, de Ch. Bonaparte.
Tous les rossignols ne chantent pas également bien ; il y en a dont le ramage est si médiocre que les amateurs ne veulent point les garder [BUFF., Ois. t. IX, p. 127]
Le rossignol blanc : cette variété était fort rare à Rome ; Pline rapporte qu'on en fit présent à Agrippine, femme de l'empereur Claude, et que l'individu qui lui fut offert coûta six mille sesterces [ID., ib. p. 164]
Je l'ai vu [J. J. Rousseau] faire deux lieues par jour durant presque tout un printemps pour aller écouter à Berci le rossignol à son aise [J. J. ROUSS., 2e dial.]
On proposait un jour à ce dernier [Agésilas] d'entendre un homme qui imitait parfaitement le chant du rossignol : j'ai entendu le rossignol, répondit-il [BARTHÉL., Anach. ch. 70, note 4]
Familièrement. Cette femme a un gosier, une voix de rossignol, cette femme a la voix pure et très flexible.
Carle Vanloo, ce grand dessinateur et ce grand coloriste, et sa femme qui, la première, avec sa voix de rossignol, nous avait fait connaître les chants de l'Italie [MARMONTEL, Mém. IV]
On dit dans le même sens : C'est un rossignol. En un autre sens figuré, personne qui charme et sait se faire écouter.
À l'égard de la canaille, je ne m'en mêle pas.... il faut bien qu'il y ait des crapauds ; ils n'empêchent pas mes rossignols de chanter [VOLT., Lett. d'Alemb. 4 juin 1767]
Grand rossignol, luscinia major de Brisson. Rossignol d'hiver, un des noms vulgaires de l'accentor modulaire, appelé encore fauvette d'hiver. Rossignol de muraille, un des noms de la sylvie rouge queue, insectivores, dite aussi rouge queue et rubiette. Rossignol des Antilles, moqueur. Rossignol de rivière, nom donné à la rousserolle, parce que le mâle chante la nuit comme le jour, tandis que la femelle couve. Ironiquement. Un rossignol d'Arcadie, un âne.
Sorte de petite flûte à piston, qui se fait ordinairement avec un tuyau d'écorce détaché d'une branche de bois vert dans le temps de la séve. Les enfants jouent du rossignol.
Au plur. Les rossignols, un des jeux de l'orgue.
Terme de marine. Petit sifflet des maîtres d'équipage.
Sobriquet donné par les libraires aux ouvrages qui ne se vendent pas, qui restent perchés sur les casiers. Nom donné par les marchands de nouveautés aux étoffes passées de mode.
Ils ressemblent aux marchands de nouveautés, qui comptent sur les visiteurs de l'exposition pour écouler leur vieux fonds de rossignols [F. SARCEY, Opinion nationale, 1er avril 1867]
Maladie des Ouvriers tanneurs, consistant en un petit trou capillaire qui se forme par l'action corrosive de la chaux à l'extrémité de la pulpe des doigts, et ainsi dite parce qu'elle leur fait jeter des cris de douleur.
Arc-boutant des fourches qui soutiennent l'arbre de la grande roue d'une carrière. Coin de bois qui sert à serrer les pièces de charpente.
Terme de serrurerie. Crochet dont on se sert pour ouvrir toutes sortes de serrures. Les voleurs ont ouvert son secrétaire à l'aide d'un rossignol.
10° Terme de maréchal. Nom donné à un trou percé entre l'anus et l'origine de la queue du cheval poussif par des maréchaux ignorants, dans la fausse idée de faciliter la respiration.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et lousseignolz me semont de chanter [, Couci, VI]
    La douce voiz du louseignol sauvage [, ib. XI]
  • XIIIe s.
    Li rossignos lores s'efforce De chanter et de faire noise [, la Rose, 74]
    En ung leu avoit rossigniaus, En l'autre gais et estorniaus [, ib. 649]
  • XVIe s.
    Luscignol, ou, selon la prononciation corrompue des Parisiens, rossignol [CH. DE BOUVELLES, De vitiis linguarum vulg. p. 66]
    Un rossignol à crocheter [D'AUB., Faeneste, III, 3]
    Rossignol de marets [grenouille] [OUDIN, Dict.]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, roussignol, roussigneux ; wallon, râskignou, raskigno ; picard, oursignot ; bourg. rossignô ; provenç. rossignol, rossinhos, et rossignola ; catal. rossinyol ; espagn. ruiseñor ; portug. rouxinol ; ital. rusignuolo. La forme correcte est dans l'anc. franç. lousseignol, du lat. lusciniola ou lusciniolus, dimin. de luscinia, rossignol. C'est par corruption que l'l s'est changé en r.

rossignol

ROSSIGNOL. n. m. Petit oiseau de l'ordre des Passereaux, à bec fin et à plumage grisâtre, dont le chant est varié, harmonieux et pur. Rossignol franc. Quand le rossignol a des petits, il ne chante plus. Il chante comme un rossignol.

Fam., Cette femme a une voix de rossignol se dit d'une Femme qui a la voix pure et très flexible.

ROSSIGNOL désigne, en termes de Serrurerie, un Crochet dont on se sert pour ouvrir toutes sortes de serrures. Les voleurs s'introduisirent dans sa chambre à l'aide d'un rossignol.

Il se dit aussi d'un Objet démodé, vieilli en magasin. Il lui a repassé un rossignol. Il est familier.

rossignol

Rossignol. Ce mot vient de Lusciniola, comme qui diroit Lusciniol, Luscinia. Parquoy aucuns escrivent Roscignol,

Rossignol de muraille, Phoenicurus, Ruticilla, Pource qu'il a la queuë roussatre.

Rossignol de riviere, Halcedo vocalis, Halcyon minor.

rossignol


ROSSIGNOL, s. m. [Roci-gnol: mouillez le g.] Petit oiseau de passage, dont le chant est renomé et fort célébré par les Poètes. = On dit d' une persone, qui a la voix douce et les cadences agréables, qu' elle chante comme un rossignol; qu'elle a une voix, un gosier de rossignol; qu'elle a des rossignols dans la gorge. = On apèle burlesquement un âne, rossignol d'Arcadie. = Rossignol est aussi le nom d'un instrument, dont se servent les Serruriers, pour ouvrir toute sorte de serrûres.

Traductions

rossignol

Nachtigall, Dietrich, Ladenhüternightingalenachtegaal, loper [voor slot], onverkoopbaar artikelזמיר (ז), זָמִיר, זמירبلبلnattergalαηδόνιnajtingaloruiseñorبلبلsatakielicsalogányusignolo, usignuolo小夜啼鳥나이팅게일lakštingalaskaidrojumisørnattergalsłowik rdzawyrouxinolprivighetoareсоловей夜莺 (ʀɔsiɲɔl)
nom masculin
oiseau qui chante très bien

rossignol

[ʀɔsiɲɔl] nm
(ZOOLOGIE)nightingale
(= crochet) → picklock