rossolis

ROSSOLIS

(ro-so-lî) s. m.
Liqueur composée d'eau-de-vie brûlée, de sucre, et de jus de quelque fruit doux, tel que celui de cerises, de mûres, etc.
Le rossolis du roi [Louis XIV], breuvage composé d'eau-de-vie faite avec du vin d'Espagne, dans laquelle on faisait infuser des semences d'anis, de fenouil, d'anet, de chervis, de carotte et de coriandre, à quoi l'on ajoutait du sucre candi, dissous dans l'eau de camomille et cuit en consistance de sirop [SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. II, Journal de la santé de Louis XIV.]
Genre de plantes habitant les prairies tourbeuses et les lieux humides, de la famille des droséracées, dont ce genre forme le type. On écrit aussi rossoli.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ros solis, rosée du soleil ; ainsi dit, le breuvage, à cause de son excellence supposée ; la plante, à cause que, même sous les rayons du soleil, elle garde des gouttes de rosée.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ROSSOLIS. Ajoutez :
    Rossolis blanc, liqueur de table qui se fait avec la fleur de la rose musquée, de l'eau-de-vie et du sucre, [DU TOUR, Dictionnaire d'histoire naturelle, t. XXIX, p. 470]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rossolis

ROSSOLIS. n. m. Liqueur composée d'eau- de-vie, de sucre et de divers parfums. Rossolis de Turin. Boire du rossolis.

En termes de Botanique, il désigne une Plante de la famille des Droséracées dont les feuilles sécrètent des gouttelettes.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5