rossolis

ROSSOLIS

(ro-so-lî) s. m.
Liqueur composée d'eau-de-vie brûlée, de sucre, et de jus de quelque fruit doux, tel que celui de cerises, de mûres, etc.
Le rossolis du roi [Louis XIV], breuvage composé d'eau-de-vie faite avec du vin d'Espagne, dans laquelle on faisait infuser des semences d'anis, de fenouil, d'anet, de chervis, de carotte et de coriandre, à quoi l'on ajoutait du sucre candi, dissous dans l'eau de camomille et cuit en consistance de sirop [SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. II, Journal de la santé de Louis XIV.]
Genre de plantes habitant les prairies tourbeuses et les lieux humides, de la famille des droséracées, dont ce genre forme le type. On écrit aussi rossoli.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ros solis, rosée du soleil ; ainsi dit, le breuvage, à cause de son excellence supposée ; la plante, à cause que, même sous les rayons du soleil, elle garde des gouttes de rosée.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ROSSOLIS. Ajoutez :
    Rossolis blanc, liqueur de table qui se fait avec la fleur de la rose musquée, de l'eau-de-vie et du sucre, [DU TOUR, Dictionnaire d'histoire naturelle, t. XXIX, p. 470]

rossolis

ROSSOLIS. n. m. Liqueur composée d'eau- de-vie, de sucre et de divers parfums. Rossolis de Turin. Boire du rossolis.

En termes de Botanique, il désigne une Plante de la famille des Droséracées dont les feuilles sécrètent des gouttelettes.