rouet

rouet

n.m. [ de roue ]
Anc. Instrument à roue actionné par une pédale, et servant à filer la laine, le chanvre et le lin.

rouet

(ʀwɛ)
nom masculin
instrument pour faire du fil filer de la laine avec un rouet

ROUET

(rou-è, le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des rou-è-z ornés ; rouets rime avec traits, succès, paix, etc) s. m.
Machine à roue qui sert à filer.
Elle [Catherine II] se joue d'un empire de deux mille lieues, et fait mouvoir cet énorme machine aussi aisément qu'une autre femme fait tourner un rouet [VOLT., Lett. Richelieu, 4 mars 1774]
Nous surprîmes une de ces femmes tournant rapidement un rouet, et prononçant des paroles mystérieuses ; son objet était de rappeler le jeune Polyclète, qui avait abandonné Salamis, une des femmes les plus distinguées de la ville [BARTHÉL., Anach. ch. 35]
Fig. On l'a mis au rouet, on l'a déconcerté, il ne sait plus que dire ni que faire.
Platine à rouet, ancienne platine d'arme à feu portative ; une roue d'acier reçoit d'un ressort un rapide mouvement de rotation, une pierre à feu vient appuyer sur cette roue et en détache des étincelles qui déterminent l'inflammation de la charge ; cette platine, qui date du commencement du XVIe siècle, est originaire d'Allemagne. Arquebuse, mousquet, pistolet à rouet.
Roue dentée placée sur l'arbre d'un moulin à eau ou à vent, laquelle engrène avec les fuseaux de la lanterne.
Terme de marine. La partie de la poulie qui tourne dans la chape.
Assemblage de charpente ayant à peu près la forme de la partie inférieure d'un puits et servant à en établir la fondation.
Dans une serrure, petit fer rond où passe la première ouverture de la clef.
Au mail, jouer au rouet, jouer pour soi.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et les dames et les puceles Qui souvent sont encolorées, Appareillies et mirées Et affublées au rouet, Unicorne et serpent [JUBINAL, t. II, p. 122]
  • XIVe s.
    Une povre fille qui estoit fileresse de laine au rouet [, Ménagier, I, 9]
  • XVIe s.
    Cette contention de l'ame trop bandée et trop tendue, la met au rouet, la rompt et l'empesche [MONT., I, 41]
    En nostre pistole il y a plusieurs pieces, la pouldre, la pierre, le rouet [ID., I, 362]
    Pour verifier cet instrument, il nous y fault de la demonstration ; pour verifier la demonstration, un instrument : nous voylà au rouet [ID., II, 375]
    Pistoles, qui sont petites arcbuzes qui n'ont qu'environ un pied de canon, et tire l'on avec une main, donnant le feu avec le rouet [M. DU BELL., 588]
    La graine de la couronne imperiale est dentelée, ressemblant aucunement le rouet d'un moulin [O. DE SERRES, 578]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de roue. La locution mettre au rouet, que Montaigne emploie aussi, semble indiquer que le rouet était une sorte de supplice.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ROUET. Ajoutez :
    Rouet de mer, espèce de poisson.
    On a pris sur nos côtes deux énormes poissons, que les marins appellent rouets de mer, parce qu'en nageant ils tournent sur eux-mêmes, [, le Nouvelliste de l'arrondissement d'Avranches, 27 août 1876]
    Être mis au rouet, se dit proprement du lièvre qui, épuisé par une longue course, ne fait que tourner autour des chiens voilà d'où vient la locution de Montaigne : mettre au rouet (voy. l'historique).

rouet

ROUET. n. m. Machine à roue, mue par une pédale et servant à filer. Un rouet à filer du chanvre, de la laine. Filer au rouet.

Il désigne encore, en parlant de Certaines armes à feu dont on se servait autrefois, une Petite roue d'acier qui, étant appliquée sur la platine de l'arquebuse et montée avec un clef, se débandait sur un silex et en tirait des étincelles. Rouet d'arquebuse. Arquebuse à rouet.

Rouet d'une poulie, Disque autour duquel le câble s'enroule et tourne.

ROUET se dit aussi d'une Plate-forme circulaire, en bois de chêne, qui supporte la maçonnerie d'un puits.

roüet

Roüet à filer, Rhombus, et à harquebouse.

Traductions

rouet

[ʀwɛ] nmspinning wheel