rouverin

ROUVERIN

(rou-ve-rin) adj. m.
Terme de métallurgie usité seulement dans cette locution : fer rouverin, fer qui se casse à chaud sous le marteau, et qui est par conséquent difficile à forger.
Les deux mauvaises sortes de fer sont celles qu'on nomme fer cassant à chaud et fer cassant à froid ; le premier est aussi appelé fer de couleur ou rouverin [A. BRONGNIART, Traité de min. t. II, p. 392]

ÉTYMOLOGIE

  • Peut-être dérivé du lat. ruber, rouge, à cause de la couleur de ce fer. L'ancienne langue avait rouvelent :
    Quant Pepin voit son vis [de Berte] vermeil et rouvelent [, Berte, CX]

rouverin

ROUVERIN. adj. m. T. de Métallurgie. On ne l'emploie que dans cette locution : Fer rouverin, Fer rempli de gerçures et qui est cassant.