rubicond, onde

RUBICOND, ONDE

(ru-bi-kon, kon-d') adj.
Qui est rouge, en parlant du visage, de la face, ou qui a la face rouge, en parlant d'une personne. Il est rubicond.
Le licencié qui l'accompagne, cette face rubiconde, se nomme don Chérubin Tonto, c'est un chanoine de l'Église de Tolède [LESAGE, Gil Bl. VII, 13]
Nous ne sommes de fer ni vous ni moi ; mais, avec du régime, nous existons ; et je vois mourir à droite et à gauche de gros cochons à face large et rubiconde [VOLT., Lett. Mme de Fontaine, 18 mars 1752]
D'un sot à face rubiconde Ils [nos fils] feront un épicurien [BÉRANG., Âge fut.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. rubicundus, qui est le participe du verbe rubico, dénominatif d'un rubicus, tous deux ne se retrouvant pas et dérivés de ruber, rouge.