ruché

ruché

n.m.
Bande d'étoffe légère plissée et servant d'ornement sur un vêtement féminin.

ruche

RUCHE. n. f. Sorte de panier, généralement en forme de cloche, où l'on loge les abeilles et qui est fait d'osier, de paille, etc. Enduire une ruche de terre grasse. Les abeilles ne veulent pas se loger dans de vieilles ruches.

Ruche de verre ou Ruche vitrée, Boîte vitrée, en forme de pyramide tronquée, dans laquelle on met les abeilles, pour observer leurs travaux.

RUCHE se dit aussi du Panier avec les abeilles qui sont dedans. Il a tant de ruches. Voilà une bonne ruche, où il y a beaucoup de miel.

Châtrer une ruche, Enlever, avec un couteau de fer fait exprès, la cire et le miel d'une ruche.

Prov. et fig., Il ne faut point fâcher une ruche, Il ne faut point s'attirer une foule de petits ennemis.

RUCHE se dit figurément de Grandes agglomérations, de centres habités par une population nombreuse et active. Cette usine est une ruche en pleine activité.

Il se dit aussi d'une Bande plissée d'étoffe, de tulle, de dentelle qui sert à orner différentes parties de la toilette des femmes. Garnir une robe de ruches.

ruche

Ruche à miel, Alueus, vel Aluus.

Une ruche où les mouches font leur miel, ou le lieu où sont les ruches, Aluear, siue Alueare, et Aluearium.

Une ruche ou autre chose en quoy y a plusieurs troux pour nicher les oiseaux, Loculamentum.

Un petit ver qui est fort nuisant aux ruches, Clerus.

ruche


RUCHE, s. f. Sorte de panier, en forme de cloche, où l'on met des abeilles.
   La ruche retenti de longs bourdonemens.
       Le Franc.
= On le dit aussi, et du panier, et des abeilles qui sont dedans. "Il a tant de ruches.