rusé, ée

RUSÉ, ÉE

(ru-zé, zée) adj.
Qui a de la ruse.
Attendez, leur dit-il, couple lâche et rusé [BOILEAU, Lutr. V]
Auguste, rusé tyran, les conduit doucement à la servitude [MONTESQ., Rom. 13]
Il faut avouer que ce berger est un rusé coquin [BRUEYS, Avoc. Pat. III, 6]
Familièrement. C'est un rusé compère, c'est un homme adroit et artificieux. On dit de même : c'est une rusée commère. Substantivement. Un rusé. Une rusée.
Du palais d'un jeune lapin Dame belette un beau matin S'empara ; c'est une rusée [LA FONT., Fabl. VII, 16]
Voyez-vous la petite rusée ? oh ! çà, çà, je vous pardonne pour cette fois-ci, pourvu que vous me disiez tout [MOL., Mal. imag. II, 11]
Qui annonce de la ruse. Avoir l'air rusé.
Ancien terme de marine. Se disait d'une ancre dont les pattes n'enfoncent pas bien dans le fond.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mout fut dolanz quand voit Franzois rusez [reculés], Les rens peciez, en trois lius estroez [, Ronc. p. 143]
  • XIIIe s.
    Li amant en sunt excusé, Et li deduit d'amors rusé [reculé] [, la Rose, 7540]
  • XIVe s.
    Aucunes vieilles qui sont rusées et font les sages [, Ménagier, I, 7]
  • XVe s.
    La greigneur partie [des routiers] et les plus rusés [les plus habiles] de pillerie, et les plus renommés estoient de Bearn [FROISS., II, III, 90]
    Je croy que homme n'est si rusé, Qui n'y laissast linge et drapelle [VILLON, Grand test. Double ballade.]
  • XVIe s.
    [Le duc de Guise] Sur les bornes de Gaule affrontant sa jeunesse Aux desseins plus ruzés de la grise vieillesse D'un si caut empereur [Charles-Quint] [RONS., Poëmes, liv. I]
    L'homme rusé par long usage N'est folement avantureux [DU BELLAY, III, 90, verso.]
    ....Et, peu ruzé au mestier de la chasse, Ores ceux-cy, et ores ceux-là passe [ID., IV, 10, verso.]
    Il est rusé en cela [il y est habile] [H. EST., Précellence, p. 79]
    Homme rusé tard abusé [COTGRAVE, ]
    Les plus rusez sont les premiers prins [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Ruse ; bourguig. érusé. Les sens historiques sont reculé, repoussé, habile, rusé (voy. RUSER).