sébile

(Mot repris de sébiles)

sébile

n.f.
Litt. Récipient en forme de coupe peu profonde où les mendiants recueillaient les aumônes.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SÉBILE

(sé-bi-l') s. f.
Vaisseau de bois rond et creux. La sébile du pressoir.
Médor qui.... Entre ses dents sut prendre une sébile, Guider son maître et mendier pour lui [BÉRANG., Métempsyc.]
Il est devenu rouge comme la sébile d'un pressoir, il a beaucoup rougi.
Terme de marbrier. Vase en bois dans lequel on gâche le plâtre pour sceller les pièces de marbre, ou dans lequel on met le grès battu que l'on verse dans la voie de la scie.
Terme de plombier. Vase en bois servant au lavage des cendrées.
Terme de fabricant de glaces. Vase en bois, servant à déposer ou à verser le vif-argent.
Jatte en bois sur laquelle s'appuient les culs-de-jatte.
Ce sont des bossus, des culs-de-jatte assis dans leur sébile [TH. GAUTIER, Feuilleton du Journal officiel, 25 juin 1869]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sebille [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Peut-être le persan zambil, panier, corbeille.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sébile

SÉBILE. n. f. Récipient de bois rond et creux. Sébile de buis. Un aveugle qui tend sa sébile pour recevoir l'aumône.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

sebile

Une Sebile de pressoir.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606