séché, ée

SÉCHÉ, ÉE

(sè-ché, chée) part. passé de sécher
Rendu sec.
Le ciel même peut-il réparer les ruines De cet arbre séché jusque dans ses racines ? [RAC., Athal. I, 1]
Quelques pleurs.... Versés par le regret, et séchés par la rage [DELILLE, Imag. IV]