séculaire

Recherches associées à séculaire: sécularisation, séculier

séculaire

adj. [ du lat. saeculum, siècle ]
1. Qui existe depuis plusieurs siècles : Un arbre séculaire centenaire ancestral
2. Qui a lieu tous les cent ans : Une fête séculaire.
Année séculaire,
qui termine un siècle.

séculaire

(sekylɛʀ)
adjectif
qui existe depuis plus de cent ans un chêne séculaire

SÉCULAIRE

(sé-ku-lê-r') adj.
Terme d'antiquité romaine. Qui se fait de cent ans en cent ans. Jeux séculaires. Les jeux séculaires avaient été institués par Valerius Publicola, premier consul après l'expulsion des Tarquins ; Septime-Sévère fut le dernier qui les célébra.
Ces fêtes ou ces jeux qu'on appelait séculaires, devaient être célébrés suivant une prétendue prédiction contenue dans les livres des sibylles, qui annonçaient que l'empire romain se maintiendrait dans toute sa gloire, tant que ces fêtes seraient exactement célébrées [DUMARS., Œuv. t. I, p. 45]
Par extension.
Vous n'ignorez pas qu'on vient d'établir une espèce de jeux séculaires en l'honneur de Shakespeare, en Angleterre ; ils viennent d'être célébrés avec une extrême magnificence [VOLT., Lett. Champfort, 27 sept. 1769]
Poëme séculaire, pièce de poésie lyrique, qui était composée pour les jeux séculaires.
Il faut avouer que le poëme séculaire d'Horace est un des plus beaux morceaux de l'antiquité [VOLT., Dict. phil. Oraison.]
Année séculaire, l'année qui termine un siècle. à chaque année séculaire on ouvre la porte sainte à Rome.
Dans le style soutenu. Qui a ou qui dure beaucoup d'années.
Son vieux tronc, par sa durée séculaire, insultant à la fragilité des générations humaines [DELILLE, Trois règ. Disc. prél.]
Au pied du trône séculaire Où s'assied un autre Nestor [Louis XVIII], De la tempête populaire Le flot calmé murmure encor ! [LAMART., Médit. I, 15]
Quand Dieu, las de forfaits, se lève en sa colère, Il suscite un fléau formidable aux cités, Qui laisse après sa suite un effroi séculaire [V. HUGO, Odes, V, 4]
En astronomie, il se dit de ce qui exige des siècles pour que l'effet s'en fasse sentir. Inégalités séculaires.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Seculaire [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. saecularis, de saeculum (voy. SIÈCLE).

séculaire

SÉCULAIRE. adj. des deux genres. Qui se fait de siècle en siècle, de cent ans en cent ans. Il n'est guère usité qu'en parlant des Jeux séculaires des anciens et des Poèmes que l'on faisait dans ces occasions. Les jeux séculaires. Le poème séculaire d'Horace.

Année séculaire, Année qui termine un siècle. On ouvre la porte sainte à Rome à chaque année séculaire. Célébrer l'année séculaire.

SÉCULAIRE signifie aussi Qui est âgé, qui date d'un ou de plusieurs siècles. Un chêne séculaire. Les croyances séculaires.

En termes d'Astronomie, Termes séculaires, Termes correspondant à des grandeurs variant toujours dans le même sens, par opposition à Termes périodiques correspondant à des grandeurs ayant un caractère périodique.

séculaire


SÉCULAIRE, adj. SÉCULARISATION, s. f. SÉCULARISER, v. act. SÉCULIER, IèRE, adj. SÉCULIèREMENT, adv. [Sékulère, lari-za-cion, larizé, lié, lière, lièreman: 1reé fer. 3eè moy. et long au 1er, et aux 2 dern. é fer. au 4e.] Tous ces mots ont raport à Siècle, dans ses deux diférens sens et comme l'espace de cent ans; et comme l'état des Laiques ou même des Éclésiastiques, par oposition à l'État religieux. = Séculaire, qui se fait de siècle en siècle, de cent ans en cent ans. "Les jeux séculaires des Anciens. Le Poème séculaire d'Horace. — Année séculaire, qui termine le Siècle. = Séculier, ière, qui vit dans le Siècle. "État séculier, vie séculière. Clergé séculier. Bénéfice séculier. = S. m. "Un séculier, un Laique. = Séculièrement, d'une manière séculière. "Vivre séculièrement. = Séculariser, Rendre séculière une comunauté régulière. "On a sécularisé ce Monastère, ce bénéfice. = Sécularisation, Action, par laquelle on sécularise. "La sécularisation d'un monastère. "Bulle, Bref de Sécularisation.
   Rem. Bossuet emploie sécularisé à la place de séculier, dans une ocasion, où celui-ci était le terme propre. "Burnet se récrie contre l'Excomunication abandonée aux Tribunaux sécularisés. Il falait dire, Séculiers. Celui-ci est oposé à Éclésiastique, surtout quand on parle de Tribunaux. Sécularisé se dit de ce qui est devenu séculier, de régulier qu' il était. = On a dit aûtrefois les jeux séculiers, pour, les jeux séculaires. "Il (Honorius) permit aux Payens de célébrer dans Rome les jeux séculiers. MAIMBOURG.

Synonymes et Contraires

séculaire

adjectif séculaire
Qui existe depuis longtemps.
Traductions

séculaire

age-old, secular

séculaire

חול (ת), ישן נושן (ת), קדום (ת), יָשָׁן נוֹשָׁן

séculaire

sekulární

séculaire

secular

séculaire

säkular

séculaire

secolare

séculaire

世俗

séculaire

[sekylɛʀ] adj (= centenaire) → secular (= très vieux) → age-old