séminaire

Recherches associées à séminaire: colloque

séminaire

n.m. [ lat. seminarium, pépinière, de semen, graine, semence ]
1. Établissement religieux où l'on instruit les jeunes hommes qui se destinent à l'état ecclésiastique : Le petit séminaire, le grand séminaire.
2. Réunion de professionnels désirant étudier des questions précises sous la direction d'un animateur : Un séminaire sur les nouvelles technologies colloque, symposium
3. Groupe d'étudiants et de chercheurs travaillant sous la direction d'un enseignant : Diriger un séminaire de génétique expérimentale cours

SÉMINAIRE

(sé-mi-nê-r') s. m.
Proprement, pépinière (sens qui n'est pas usité). Fig.
Vous les gâterez [les bienfaits], si vous en faites un séminaire de procès [MALH., Traité des bienf. de Sénèque, III, 14]
Fig. Maison ecclésiastique où l'on prépare, dans chaque diocèse, les jeunes clercs à la réception des ordres. Entrer au séminaire. Fonder un séminaire. Petit séminaire, école secondaire ecclésiastique.
Tous les ecclésiastiques qui y demeurent. Tout le séminaire assistait à ce sermon.
Temps qu'on doit y passer pour être admis aux ordres.
C'était un jeune abbé qui faisait son séminaire [J. J. ROUSS., Conf. III]
Par extension, établissement où l'on se forme à une profession quelconque. Cette école est un séminaire de bons officiers.
Cette école [École polytechnique], après avoir été un foyer de lumières pour la France et pour l'Europe, venait d'être reconstruite sur un plan plus étroit et moins libéral.... Napoléon transforma une pépinière de savants en un séminaire de guerriers [GÉNÉRAL FOY, Guerre de la Péninsule, t. I, p. 125]
Nom que portent en Allemagne divers établissements d'instruction publique et spécialement les écoles normales.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les principaulx factieux s'en allerent quant et quant, et tout le seminaire de sedition qui estoit demeuré en la ville, se voyant sans chef.... [CARLOIX, IX, 21]
    C'est le clapier qui est le seminaire de la garenne [O. DE SERRES, 415]
    ....Encore que le naturel des carrotes requiere plus de demeurer en leur seminaire, que le transplantement [ID., 530]
    L'envie et jalousie des egaux est le seminaire des troubles, seditions et guerres civiles [CHARRON, De la Sagesse, I, 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. seminarium, pépinière, de seminare, semer.

séminaire

SÉMINAIRE. n. m. Établissement religieux où l'on prépare les jeunes clercs à recevoir le ordres sacrés. Le séminaire de tel diocèse. Le séminaire de Saint-Sulpice. Le séminaire de Missions étrangères. Entrer au séminaire. Il n'est pas resté au séminaire.

Petit séminaire, Établissement religieux d'enseignement secondaire, où l'on élève le enfants principalement en vue du recrutement du clergé.

SÉMINAIRE se dit, par extension, de l'Ensemble des ecclésiastiques et des élèves qui demeurent dans un séminaire. Tout le séminaire assistait à ce sermon.

Il se dit encore du Temps déterminé qu'on doit passer dans un séminaire pour être admis aux ordres sacrés. Il commence, il finit son séminaire.

SÉMINAIRE se dit également des Établissements où l'on se forme à une profession quelconque. Cette école est un séminaire de bon officiers. Cet établissement est un séminaire d'excellents ouvriers.

séminaire


SÉMINAIRE, s. m. SÉMINARISTE, s. m. [Séminère, nariste: 1re é fer. 3e è moy. et long au 1er.] Séminaire est un lieu destiné pour élever, instruire et former des Éclésiastiques. Il se dit aussi de tous les Éclésiastiques qui y demeurent. "Tout le Séminaire se trouvait à ce Sermon. = Séminariste, celui qui est actuellement élevé dans un Séminaire.

Synonymes et Contraires

séminaire

nom masculin séminaire
Traductions

séminaire

Seminar, Priesterseminarseminarie, kweekschool, werkcollege, studiedag, seminarie, seminarium, seminarseminary, seminar, workshopסמינר (ז), סמינריון (ז), סֵמִינָרseminariseminariumseminarioseminarioseminariumseminarioСеминар研討會SeminářSeminaari세미나Seminarium (seminɛʀ)
nom masculin
1. réunion de travail un séminaire à l'étranger
2. établissement où l'on forme les prêtres entrer au séminaire

séminaire

[seminɛʀ] nm
(= colloque) → seminar
(RELIGION)seminary