sabotier

sabotier, ère

n.
Artisan qui fabrique et vend des sabots.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SABOTIER

(sa-bo-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des sa-bo-tié-z habiles) s. m.
Ouvrier qui fait des sabots. Celui qui vend des sabots.
Il se dit quelquefois de ceux qui portent des sabots. Ces sabotiers font un bruit insupportable.
Le menu peuple [à Naples] avait pris le nom de Lazares dès le commencement des révolutions, comme les révoltés de Flandre celui des gueux, ceux de Guyenne de croquants, de Normandie de pieds-nus, et de sabotiers ceux de Beauce et de Sologne [, Mém. du duc de Guise, p. 275, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Sabot ; picard, chabotier.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SABOTIER. Ajoutez :
    Sobriquet donné aux solitaires de Port-Royal.
    Ils Iles capucins et les jésuites] appelaient ces messieurs sabotiers, prétendant qu'ils faisaient des sabots et des souliers [STE-BEUVE, Port-Royal, 3e éd. t. I, p. 500]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

sabotier

SABOTIER, IÈRE. n. Celui, celle qui fabrique, qui vend des sabots.

Il se dit aussi de Ceux qui portent des sabots. Une danse de sabotiers.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

sabotier

zoccolaio