sabre

sabre

n.m. [ de l'all. Säbel, du hongr. ]
1. Arme blanche, droite ou recourbée, qui ne tranche que d'un côté : Un sabre japonais.
2. En escrime, arme légère de ce type ; discipline utilisant cette arme : Une championne de sabre.
3. Fam. Symbole de la force militaire, de l'armée (souvent péjor.) : Le sabre et le goupillon l'armée et l'Église
4. Fam., vieilli Rasoir à manche et à longue lame ; coupe-chou.
Sabre d'abattis,
sabre assez court, à large lame, utilisé pour se frayer un chemin à travers la brousse ; coupe-coupe.

SABRE

(sa-br') s. m.
Arme d'estoc et de taille, dont la lame présente une courbure, convexe du côté du tranchant, plus ou moins prononcée selon la nature du service auquel elle est destinée. Les sabres orientaux ont une courbure très forte. Les sabres actuellement en usage dans l'armée française sont droits, ou ne présentent qu'une légère courbure.
Les députés [aux diètes de Pologne] y décident souvent leurs affaires le sabre à la main, comme les anciens Sarmates, dont ils sont descendus [VOLT., Charles XII, 2]
Coups de sabre, coups donnés avec le tranchant. Coups de plat de sabre, coups appliqués avec le plat de la lame. Par dénigrement. Un traîneur de sabre, militaire qui affecte de mépriser le civil, et qui veut que tout cède à la force armée.
Il [Courier] ne s'était point déclaré avec les militaires contre les avocats, ni avec ceux-ci contre les traîneurs de sabre [ARM. CARREL, Œuvres, t. V, p. 191]
Fig. et par dénigrement. Manches à sabre, militaires considérés comme des machines à tuer.
Les intérieurs d'âmes que j'ai vus dans la retraite de Moscou, m'ont à jamais dégoûté des observations que je puis faire sur les êtres grossiers, sur ces manches à sabre qui composent une armée [BEYLE, (STENDHAL), Corresp. 21 mai 1813]
Sabre-briquet, sabre court qui était à l'usage de l'infanterie et de l'artillerie à pied. Sabre-poignard, à fourreau de cuir, sorte de sabre qui a été en usage dans l'infanterie. Présentement, sabre-baïonnette, sabre court, dont la lame a la forme de celle des yatagans, et qui peut être placé à l'extrémité du canon des fusils, de manière à y remplir le rôle de baïonnette.
Les élèves de l'École [de Saint-Cyr] destinés à l'infanterie portent maintenant, au lieu du sabre-poignard à fourreau de cuir d'autrefois, le sabre-baïonnette à fourreau de fer en usage dans les bataillons de chasseurs à pied, [, Moniteur universel, 25 avril 1867, p. 494, 4e col.]
Sabre de bois, sorte d'exclamation familière dont on se sert pour intimider les enfants, par allusion à la latte d'arlequin.
Instrument pour tondre les haies et les palissades.
Lame de cuivre, montée sur un manche de bois, dont se sert le fabricant de glaces.
Haricot sabre, voy. HARICOT, n° 1.
Terme de pêche. Espèce de truble.
Nom de plusieurs poissons. Genre de coquilles.

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. sable ; ital. sciabola, sciabla ; Venise, sabala ; de l'all. Säbel, qui vient d'autres langues : hongrois, száblya ; serbe, sablja.

sabre

SABRE. n. m. Arme d'estoc et de taille qui a ordinairement du côté du tranchant une courbure convexe plus ou moins accentuée. Quelquefois, le sabre n'a aucune courbure et s'appelle Latte. Il alla à lui le sabre haut. La lame, la poignée d'un sabre. Mettre le sabre à la main.

Coup de plat de sabre, Coup appliqué avec le plat de la lame; par opposition à Coup de sabre, Celui qui est donné avec le tranchant, et à Coup de pointe, Celui qui est donné avec la pointe.

sâbre


SâBRE, s. m. SâBRER, v. act. [1re lon. 2e e muet au 1er, é fer. au 2d] Sâbre, coutelâs recourbé, qui ne tranche que d'un côté. "Ils montent courageusement le sâbre à la main. Maimb. = Sâbrer, fraper à coups de sâbre. — Fig. Juger avec précipitation, sans se doner la peine d'examiner. "On a sâbré cette afaire.
   Rem. Sâbre n'est pas un mot fort noble, et il me parait peu digne du style relevé. M. l'Ab. de Cambacérès représente les premiers chrétiens, le sâbre des tyrans toujours levé sur leurs têtes. Le mot de glaive était préférable.

Traductions

sabre

Säbelsabel, zijdgeweersabre, saber, axe, cut-throat razorחרב (ז), שברייה (נ), חֶרֶבсабляsciabolaСабяŠavle (sɑbʀ)
nom masculin
sorte d'épée

sabre

[sɑbʀ] nm
(= arme) → sabre (Grande-Bretagne), saber (USA)
sabre au clair → with sword drawn
(fig) le sabre et le goupillon → the Army and the Church
(SPORT)sabre (Grande-Bretagne), saber (USA)
(= poisson) → hairtail (Grande-Bretagne), cutlass fish (USA)