safranier

SAFRANIER

(sa-fra-nié) s. m.
Celui qui cultive le safran.
S'est dit d'un homme ruiné, d'un banqueroutier.
On vit le beau nom de la haute noblesse flétri par un tas de safraniers, mais reçus par les nobles pour faire nombre [SAINT-SIMON, 427, 175]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je me suis veu d'escolier conseiller ; de conseiller, ambassadeur ; d'ambassadeur, saffranier ; de saffranier, matois [D'AUB., Confess. I, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Safran 1
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

safranier

SAFRANIER, IERE. subs. Terme injurieux, qui se dit d'Une personne misérable, ruinée. Ne me parlez point de cet homme, c'est un safranier. Il est populaire.
Dictionnaire de L'Académie française 5th Edition © 1798

safranier

Un safranier qui a tout mangé, Decoctor.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606