salarié, ée

SALARIÉ, ÉE

(sa-la-ri-é, ée) part. passé de salarier
Les ouvriers, les employés sont salariés. Substantivement. Celui qui reçoit un salaire.
Abusivement, il s'est dit de toute espèce de payement en retour d'objet vendu ou de service rendu.
Il suffit de remarquer ici qu'à l'exception de ceux des propriétaires qui ne font rien, tous les citoyens sont salariés les uns à l'égard des autres ; si l'artisan et le marchand sont salariés du colon auquel ils vendent, le colon l'est à son tour de l'artisan et du marchand auxquels il vend, et chacun se fait payer de son travail [CONDIL., Comm. gouv. I, 8]