saluade

SALUADE

(sa-lu-a-d') s. f.
Terme vieilli. Action de saluer en faisant la révérence. Il me fit une grande saluade.
Crispin, après avoir rebuté les saluades de Marin [HAUTEROCHE, Crispin médecin, I, 7]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Saluade [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Saluer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

saluade

SALUADE. s. f. Action de saluer en faisant la révérence. On ne le dit guère que dans la conversation et avec une épithète. Il me fit une grande saluade. Il est vieux.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

saluade


*SALUADE, s. f. Vieux mot. Action de saluer. On peut encôre l'employer dans le st. plaisant ou moqueur. "Il fait des saluades extraordinaires, ridicules. "Tout le monde se moque de ses saluades.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788