santon

santon

n.m. [ du prov. santoun, petit saint ]
Petite figurine en terre cuite peinte servant, en Provence, à décorer les crèches de Noël.

santon

(sɑ̃tɔ̃)
nom masculin
petite figurine décorant les crèches de Noël des santons en terre cuite

SANTON

(san-ton) s. m.
Sorte de moine mahométan.
La façon de vivre des santons est toute contraire à celle des derviches ; il semble qu'ils fassent une profession particulière d'être d'autant plus sales et négligés que les autres sont polis [, les Voyages du sieur du Loir, Paris, 1654, p. 157]
En Algérie, petite chapelle ou monument contenant le tombeau d'un santon.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Hypocrites, patenostriers, chattemittes, santorons, cagotz, hermites [RAB., IV, 64]
    Les hermites et sanctorons des Turcs [LE LOYER, Discours et histoire des spectres, Paris, 1605, p. 804]
    Les saintons.... et autres, comme religieux et penitens [, les Voyages du sieur de Villamont, III, 9 (1604)]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. santon, santon, hypocrite, de santo, saint.

santon

SANTON. n. m. Nom de certains moines chez les mahométans.

Il se dit aussi, en Algérie, d'un Petit monument contenant le tombeau d'un santon.

santon

SANTON. n. m. Figurine de bois ou de terre cuite que l'on place dans les crèches à Noël.
Traductions

santon

Santon

santon

Santon

santon

Santon

santon

Santon

santon

[sɑ̃tɔ̃] nm ornamental figure at a Christmas crib