satisfactoire

SATISFACTOIRE

(sa-ti-sfa-ktoi-r') adj.
Terme de dogmatique. Qui est propre à réparer et à expier les fautes commises ; il se dit de la mort de Jésus-Christ, et des œuvres de pénitence. La mort de Notre-Seigneur est satisfactoire pour tous les hommes.
Il faut peser la condition sous laquelle Dieu oublie nos crimes et se réconcilie avec nous ; c'est à charge que nous subirons quelque peine satisfactoire, pour reconnaître ce que nous devons à la justice infinie [BOSSUET, Sermons, Satisfaction, 1]
Impossibilités qu'on imagine et dont on se prévaut contre tout ce qui peut ou captiver l'esprit ou mortifier la chair, c'est-à-dire contre les œuvres les plus satisfactoires et les plus méritoires [BOURDAL., Pensées, t. I, p. 339]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Christ a mis son ame en sacrifice satisfactoire pour le peché [CALV., Instit. 391]
    Excommunications avec clause satisfactoire qu'on appelait anciennement super obligatione [P. PITHOU, 35]
    Il [un vieillard à qui sa famille cache tout] ne veoid ses affaires que par une image disposée et desseignée, et satisfactoire le plus qu'on peult, pour n'esveiller son chagrin et son courroux [MONT., II, 80]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. SATISFAIRE.

satisfactoire

SATISFACTOIRE. adj. des deux genres. T. de Théologie. Qui est propre à réparer, à expier les fautes commises. Dans cette acception, il ne se dit que de la Mort de JÉSUS- CHRIST et des OEuvres de pénitence qu'on fait en satisfaction de ses péchés. La mort de Notre- Seigneur est satisfactoire pour tous les hommes.