saturnales

saturnales

[ satyrnal] n.f. pl. [ lat. Saturnalia, de Saturnus, Saturne, dieu romain des Vignerons et des Paysans ]
Dans la Rome antique, fêtes célébrées en l'honneur de Saturne, durant lesquelles régnaient la débauche et le désordre.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SATURNALES

(sa-tur-na-l') s. f. pl.
Terme d'antiquité. Fête que les Romains célébraient l'honneur de Saturne, pendant laquelle les esclaves portaient les habits de leurs maîtres, s'asseyaient à table avec eux, etc. pour rappeler le souvenir du siècle d'or, où toutes les conditions étaient égales. Fig.
Depuis le moment qu'on prend le métier de vendangeur jusqu'à celui qu'on le quitte, on ne mêle plus la vie citadine à la vie rustique ; ces saturnales sont bien plus agréables et plus sages que celles des Romains [J. J. ROUSS., Hél. V, 7]
Fig. Temps de licence, de désordre. Les jours gras sont de véritables saturnales. Les saturnales de l'anarchie. Il se dit aussi des excès où tout frein est ôté.
Au milieu de ces saturnales de la grandeur, il [Galérius] fait tous ses efforts pour déguiser sa première nudité sous l'effronterie de son luxe [CHATEAUBR., Mart. IV]
Young habille la Mort d'ornements pompeux ; je crois même qu'il la fait danser ; mais, après ces caprices d'imagination, ces saturnales de mélancolie, il reprend une pompe monotone [VILLEMAIN, Litt. franç. 18e siècle, 2e part. 2e leç.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et ceulx jours furent institués que l'en appele les saturneles [BERCHEURE, f° 35, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. saturnalia, de Saturnus, Saturne.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

saturnales

SATURNALES. n. f. pl. T. d'Antiquité. Fêtes en l'honneur de Saturne. Les saturnales se célébraient à Rome au mois de décembre. Les saturnales étaient des jours privilégiés pendant lesquels les esclaves jouissaient d'une apparence de liberté.

Il se dit figurément de Certains moments de licence, de désordre. Ces temps d'anarchie furent de sanglantes saturnales. En ce sens il s'emploie aussi au singulier. Cette fête tourne à la saturnale.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5