saussaie

saussaie

n.f. saulaie.

SAUSSAIE

(sô-sê) s. f.
Lieu planté de saules.
La saussaie encor fraîche et de pluie arrosée [DELILLE, Hom. des ch. IV]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    La moitié de tous les aunois, sauchois.... [DU CANGE, saucetum.]
    Delez une sausoie [, Guesclin. 17710]
  • XVe s.
    À Cenfort dis : jusqu'à demain Ne me laissiez, car je pourroye Me forvoier, pour tout certain Par desplaisir, vers la saussoye Où est vieillesse [CH. D'ORL., Departie d'amour en ball.]
  • XVIe s.
    Qu'aux lieux plus bas soient les estangs, saussaies, peuplaies.... [DE SERRES, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, saulzaie, prononcé sauzaie ; bourguig. sôco ; provenç. sauzeda ; espagn. salceza ; du lat. salicetum (QUICHERAT, Addenda), de salix, saule.

saussaie

SAUSSAIE. n. f. Voyez SAULAIE.

saussaie


SAUSSAIE, s. f. [Socê: 2eê ouv. et long.] Lieu planté de saûles. Quelques-uns disent saulaie, dit M. de Wailli, ce qui serait plus analogue. Mais l'usage ne l'a pas admis. — L'origine de saussaie vient de saulx qu' on a dit autrefois pour saûle. On a dit dabord saulsaie; et quand on n'a plus prononcé l'l, on a dit et écrit saussaie.