savetier

(Mot repris de savetiers)

savetier

n.m.
Vx Cordonnier : « Le Savetier et le Financier » de La Fontaine.

SAVETIER

(sa-ve-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des sa-ve-tié-z adroits) s. m.
Ouvrier qui raccommode de vieux souliers.
Un savetier chantait du matin jusqu'au soir [LA FONT., Fabl. VIII, 2]
Je veux pour espion qui soit d'exacte vue, Prendre le savetier du coin de notre rue [MOL., Éc. des fem. IV, 5]
Ce pape [Jean XXII] est un grand exemple de ce que peut le simple mérite dans l'Église ; car il faut sans doute en avoir beaucoup pour parvenir de la profession de savetier au rang dans lequel on se fait baiser les pieds [VOLT., Mœurs, 68]
Fig.
Je ne sais s'il faut intituler la pièce le Triumvirat ; le titre me ferait soupçonner ; on dirait que je suis le savetier qui raccommode toujours les vieux cothurnes de Crébillon [VOLT., Lett. d'Argental, 27 sept. 1763]
Fig. et populairement. C'est un savetier, ce n'est qu'un savetier, c'est un mauvais ouvrier.
Marchand de vieux souliers.
Épinoche.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nus [nul] ne puet estre cavatiers à Paris, se il n'achate le mestier du roy [, Liv. des mét. 233]
  • XIVe s.
    Là [devant Dieu] tendra on aussi grant compte D'un savettier comme d'un conte [BRUYANT, dans Ménagier, t. II, p. 31]
  • XVe s.
    Les quarreleurs et savetiers ne feront aucun ouvraige de cuir neuf, mais le tout de vieil cuir [, Ordonn. juin 1486]
    ....savetier, chien Suy appellez, chascun m'injure [E. DESCH., Poés. mss. f° 324]
  • XVIe s.
    Les ames des empereurs et des savatiers sont jectées à mesme moule [MONT., II, 191]

ÉTYMOLOGIE

  • Savate ; wallon, savtî ; picard, chavetier ; en Savoie, Chavoutier, nom propre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    SAVETIER. Ajoutez :
    Savetier, nom d'un capricorne, cerambyx sutor, [H. PELLETIER, Petit dict. d'entom. p. 34, Blois, 1868]

savetier

SAVETIER. n. m. Celui dont le métier est de raccommoder de vieux souliers. La boutique d'un savetier. Le savetier du coin de la rue.

Fig. et pop., C'est un savetier, ce n'est qu'un savetier se dit d'un Mauvais ouvrier en quelque métier que ce soit.

savetier

Savetier, m. acut. Veteramentarius sutor, Cerdo, Suppactor.

Traductions

savetier

ŝuriparisto

savetier

zapatero

savetier

ciabattino