scel

SCEL

(sè-l) s. m.
Ancien terme de chancellerie. Sceau. Sous le scel du Châtelet de Paris. Le scel secret du roi. En parlant du petit sceau, on disait : scel et contre-scel.

ÉTYMOLOGIE

  • Dans l'anc. franç. ce mot faisait au nominatif li seels, ou seals, ou seax, prononcé seaux, et au régime seel ; ces deux formes ont donné, dans la langue moderne, sceau et scel. Le c en scel, sceau, sceller, etc. qui n'existe ni dans le latin, ni dans l'ancienne langue, est une erreur d'orthographe du XVIe et du XVIIe siècle.

scel

SCEL. s. m. Sceau. Il n'était usité que dans ces phrases de Palais et de Chancellerie: Sous le scel du Châtelet de Paris. Le scel secret du roi. Sous notre scel secret. En parlant Du petit sceau, on disait, Scel et contre-scel.