schisma

SCHISMA

(ski-sma) s. m.
Ancien terme de musique. Petit intervalle qui valait la moitié du comma.
Quelques-uns s'imaginent que le ton majeur n'est point différent du ton mineur ; de sorte que le comma, qui en est la différence, leur est insensible, et à plus forte raison le schisma, qui n'est que la moitié du comma [MALEBR., Rech. VI, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, séparation.