schlich

SCHLICH

(chlik) s. m.
Terme de métallurgie. Mot allemand dont on se sert pour désigner le minerai écrasé, lavé et préparé pour être porté au fourneau de fusion.
Ce fourneau se charge par en haut avec du schlich et du charbon mouillé, afin que le vent des soufflets n'enlève pas le minerai, qui est très léger [A. BRONGNIART, Traité de min. t. II, p. 363]

ÉTYMOLOGIE

  • All. Schlich, limon des mines.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

schlich

SCHLICH. s. m. (On prononce Chelik.) T. de Métallurgie, emprunté de l'allemand. Le minerai écrasé, lavé et préparé pour être porté au fourneau de fusion. Un minerai réduit en schlich.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835