scolopendre

(Mot repris de scolopendres)

scolopendre

n.f.
1. Fougère à feuilles allongées en rubans.
2. Mille-pattes venimeux dont la morsure est douloureuse.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

SCOLOPENDRE

(sko-lo-pan-dr') s. f.
Terme de botanique. Genre de fougères dans lequel on distingue la scolopendre des officines, dite vulgairement langue de cerf, herbe à la rate, herbe hépatique, asplenium scolopendrium, L.
Terme d'entomologie. Genre des mille-pieds qui forment à présent une classe séparée de celle des insectes.
La scolopendre mordante, qui habite la France méridionale, a parfois 8 centimètres de longueur ; certaines espèces de l'Inde atteignent 20 à 25 centimètres [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Scolopendre, appellée aussi langue de cerf, ne fait ne fleur ne semence, non pas mesme tige eslevé hors de terre, car ses feuilles sortent immediatement de ses racines [O. DE SERRES, 619]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. scolopendra, scolopendrium, du grec.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

scolopendre

SCOLOPENDRE. n. f. T. de Botanique. Fougère à longues feuilles, qui croît dans les régions humides et ombreuses.

SCOLOPENDRE est aussi un terme d'Entomologie et désigne un Genre d'insectes sans ailes, de la famille des Mille-pieds, qui ont le corps long et très étroit, et qui vivent sous les pierres, dans le bois pourri, etc.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

scolopendre

Scolopendre vulgaire, ou Langue de Cerf, Splenium, Hemionitis. Les herbiers la nomment Scolopendria, et Lingua cervina.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

scolopendre

scolopendra

scolopendre

[skɔlɔpɑ̃dʀ] nf
(ZOOLOGIE)centipede
(BOTANIQUE)hart's-tongue
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005