scotiste

(Mot repris de scotistes)
Recherches associées à scotistes: scotistes

SCOTISTE

(sko-ti-st') s. m.
Partisan de J. Scot, dit Érigène ou l'Irlandais, dont le Traité sur la prédestination fut condamné par le pape au neuvième siècle.
Partisan de Jean Duns Scot, célèbre théologien, nommé aussi le Docteur subtil, dont la doctrine était opposée à celle des thomistes, au quatorzième siècle.
Depuis le troisième chapitre jusqu'au huitième, ce n'est qu'une scolastique raffinée selon les principes de Scot ; Dieu lui-même en fait des leçons et se déclare scotiste [BOSSUET, Rem. sur la myst. cité de Dieu.]
Il se jetait de plus en plus dans des pensées si métaphysiques, que ni Scot, ni les plus fins scotistes n'en approchaient pas [ID., Var. IV, 16]
Adj. Qui appartient aux opinions de ces philosophes.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Combien qu'aulcuns docteurs scottistes ayent affermé que sa mere l'allaicta, et qu'elle pouvoit traire de ses mammelles quatorze cens deux pipes neuf potées de laict pour chascune fois [RAB., Garg. I ; 7]