seau

(Mot repris de seaux)
Recherches associées à seaux: sceaux

seau

n.m. [ du lat. sitella, urne [de scrutin] ]
1. Récipient cylindrique muni d'une anse, qui sert à transporter des liquides ; contenu de ce récipient : Deux seaux en plastique. Aller chercher un seau d'eau à la source.
2. Récipient de même forme, servant à divers usages ; son contenu : Un seau à glace, à peinture.
Il pleut à seaux,
Fam. il pleut très fort.
Remarque: Ne pas confondre avec sceau.

SEAU

(sô ; la prononciation populaire est siô ; au XVIe siècle, Bèze dit : " on prononce seo, un e fermé s'entend avec o et ne fait qu'un son ; ne prononcez pas siau comme les Parisiens) s. m.
Vaisseau ordinairement en bois ou en zinc, qui sert à puiser et porter de l'eau.
Deux seaux alternativement Puisaient le liquide élément [LA FONT., Fabl. XI, 6]
Tant de seaux d'eau que j'ai tirés au puits pour elle [MOL., Bourg. gent. III, 9]
Ô toi [Muse].... Qui, par les traits hardis d'un bizarre pinceau, Mis l'Italie en feu pour la perte d'un seau [BOILEAU, Lutr. IV]
Vous avez proposé de donner aux maisons de la ville [Paris] l'eau qui leur manque, et de nous sauver de l'opprobre et du ridicule... de voir des femmes enfermées dans un cerceau oblong porter deux seaux d'eau, pesant ensemble trente livres, à un quatrième étage [VOLT., L'Hom. aux 40 écus, Entretien avec un géomètre]
Seaux de la ville ou seaux à incendie, seaux dont on se sert pour porter de l'eau dans les incendies.
Il se dit de vaisseaux de toute sorte de matière propres à contenir de l'eau. Un seau de faïence, de porcelaine. Seau à la colle, petit vase de bois dans lequel les colleurs trempent le bout de leurs pinceaux.
Quantité de liquide contenue dans un seau. Un seau de vin.
Quelques-uns furent d'avis de jeter deux ou trois seaux d'eau sur les combattants, et le remède eût peut-être réussi [SCAR., Rom. com. I, 3]
Familièrement et par exagération. Il pleut à seaux, il pleut très fort.
Les femmes en temps de sécheresse portaient les statues des dieux après avoir jeûné ; elles marchaient pieds nus, les cheveux épars, et aussitôt il pleuvait à seaux, comme dit Pétrone [VOLT., Dict. phil. Idolâtrie, I]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et d'encensiers et de chandelabres et de ceaux et de croix [, Hist. occid. des croisades, t. II, p. 594]
    Moult m'engigna à icele ore, El seel entrai sans demore ; Et la corde se destorteille, Tu ieres jà en l'autre seille [, Ren. 14341]
  • XIVe s.
    Deux seaulx pour gecter et recueillir brouets, sausses et choses coulanz [, Ménagier, II, 4]
  • XVIe s.
    Il m'en est entré [de l'eau] en la bouche plus de dix huit seilleaux [RAB., IV, 19]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. et Berry, siau ; wallon, seyaî ; picard, sciau ; norm. seille ; bourguig. saillô ; provenç. selh. Le français seel, seau vient d'une forme non latine sitellus (le latin est sitella) ; le prov. selh vient de situlus ; et seille vient de situla.

seau

SEAU. n. m. Récipient en bois, en métal, en faïence, etc., qui sert à contenir de l'eau. Des seaux de bois. Un seau de toilette. Un seau en toile.

Il se dit aussi de Récipients de même forme destinés à divers usages. Mettre rafraîchir du vin dans un seau à glace. Un seau à charbon.

Il se dit encore de la Quantité contenue dans un seau. Un seau d'eau. Un seau de charbon.

Fam. et par exagération, Il pleut à seaux. Il pleut très fort.

seau

Un Seau, ou seille à porter eauë, Situla, Craterra, Modiolus, Acrotophoron.

¶ Un seau ou seel dequoy on seelle, Sigillum, voyez Seel.

Le seau est il entier? Saluum signum est?

Seau contrefait, Signum adulterinum.

¶ Une herbe dite le seau nostre Dame, Cyclaminum.

Le Seau de Salomon, Polygonatum, Sigillum Salomonis.

seau


SEAU, s. m. [So, et non pas sé-o: plur. seaux: prononcez ; l'o est long: il est douteux au sing.] Vaisseau propre à puiser de l'eau; seau de bois; ou à la porter, aprês l'avoir puisée: seaux d'osier, dont on se sert dans les incendies; ou, aprês l'avoir rempli d'eau, à y mettre une bouteille, pour rafraichir le vin, les liqueurs: seau d'argent, de porcelaine, etc. = Seau se prend aussi pour le contenu: un seau d' eau. = Style proverbial: "Il pleut à seaux, à verse: il pleut fort.

Traductions

seau

Eimerbucket, pailemmerדלי (ז), דְּלִיκουβάς, κάδοςsitelocubo, baldeämber, ämbritäis, korv, pangembersecchio, secchia桶, バケツ물통, 버킷, 양동이baldeведро, бадьявіdroدَلْوٌّ, دَلْوkbelíkspandämpäri, sankokanta, vjedrobøtte, spannwiadrohinkถังkovaкофа (so)
nom masculin pluriel seaux
objet rond et haut qui peut contenir des liquides remplir un seau d'eau

seau

[seaux] (pl) [so] nmbucket
seau à glace → ice bucket