seigneuriage

(Mot repris de seigneuriages)

SEIGNEURIAGE

(sè-gneu-ri-a-j') s. m.
Droit qu'un souverain prend sur la fabrication de la monnaie.
Le droit de seigneuriage, ou le revenu fondé sur la fabrication, est-il nécessaire, est-il raisonnable ? [MIRAB., Collection, t. V, p. 90]

ÉTYMOLOGIE

  • Seigneur ; il y avait aussi seigneurage, signorage, mais qui signifiait la qualité, l'autorité de seigneur.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

seigneuriage

SEIGNEURIAGE. s. m. Il se dit Du droit qu'un souverain prend sur la fabrication des monnaies. Droit de seigneuriage. Il revenait au roi tant par marc, pour droit de seigneuriage.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835
Traductions

seigneuriage

seigniorage